Ramonage

INTERIEUR - EXTERIEUR

INSERT - CHEMINEE - POËLE

Alter Iso vous propose le ramonage des différents type de conduits de chauffage :

les inserts

les cheminées

les poêles

Le ramonage de cheminée est une opération nécessaire afin de garantir le bon fonctionnement de votre cheminée. Également, il vous permet de sécuriser votre installation et d’être assuré lors d’un accident ou d’un incendie.
Obligatoire AU MOINS 2 fois par an, conformément à l’article 31 du règlement sanitaire départemental qui régit l’entretien des conduits de chauffage par un professionnel, Alter Iso vous certifiera son intervention.
ramoneur sur un toit
  • Une économie d'énergie
  • Une réduction des risques d'intoxication
  • Une réduction des risques de feu de cheminée
  • Une baisse de la pollution environnemental

Alter Iso vous remet à la suite de son intervention un certificat attestant de la vacuité du conduit sur tout son parcours. Celui-ci peut-être très important, vis-à-vis de votre assurance, en cas d’incendie ou d’accident. Des problèmes peuvent être rencontrés lors de l’exécution du ramonage tels que les conduits en forme de coude, les conduits trop haut, le bistre trop important déposé dans le conduit…

Petit historique du ramoneur

On s’est longtemps chauffé avec des brasiers et des chariots à feu. C’est au XIIème siècle qu’on commence à construire des cheminées fixes à foyer, surmontées d’une hotte, dont l’emploi se généralise au XVème siècle. Débarrasser régulièrement les conduits de la suie qui s’y dépose est alors indispensable pour écarter le danger des feux de cheminée et des incendies qu’ils entraînent. 

C’est ainsi que naît et se constitue un corps de métier chargé du nettoyage des cheminées : les ramoneurs, qui doivent leur nom au fagot de branches qu’ils utilisent (en vieux français, raim signifie rameau et ramon signifie balai). La charge de « ramoneur des maisons royales » est créée et des ordonnances en 1672 et 1698 exigent des propriétaires de tenir leurs tuyaux toujours propres. 

Au XVIIIème siècle, les ramoneurs, qui se distinguent par un costume spécial et par un numéro qu’ils portent sur leur bonnet, sont jour et nuit dans des bureaux à la disposition des usagers. Le prix du ramonage est fixé d’après le nombre des étages des maisons et leur fréquence est liée à l’usage qui est fait de la cheminée. En 1884, une ordonnance de police rend obligatoire le nettoyage des cheminées aux habitants et surtout aux boulangers et aux restaurateurs. 

Ceux qui négligent de faire ramoner les cheminées sont passibles d’une amende de cinq francs et en cas de récidive d’emprisonnement de un à cinq jours

L’histoire du ramoneur, source française

Vous souhaitez faire ramoner votre cheminée ?